La peur de la maladie, une crainte maladive

Laetitia Pourmonet

juillet 2, 2020

Parfois la peur de la maladie devient si réelle à mes yeux que mon corps tout entier va réagir à celle-ci.

Cette peur ne fait qu'augmenter les chances que ce que j'appréhende arrive.

Comment elle se manifeste ?

La peur de la maladie, comme toutes les peurs, est une crainte ou une appréhension que je ressens face à un danger réel ou imaginaire. Cette peur s'empare de moi quand je me sens inquiet, ou que je manque de confiance en moi, que je suis découragé, etc. La peur devient si réelle à mes yeux que mon corps tout entier va réagir à celle-ci : problème au niveau des reins, du coccyx, symptômes liés à la maladie qui m'inquiète, etc. La peur de la maladie peut être un facteur déterminant dans l'apparition de cette maladie.

Au fond, qu'est ce que ça signifie ?

Il ne faut pas confondre peur et prudence. La peur de la maladie est normale mais elle ne doit pas prendre le dessus et contrôler ma vie. La peur de la maladie me montre que j'ai perdu mon pouvoir. Si j'attrapais une maladie, cette maladie contrôlerait ma vie. C'est au moment où cette peur contrôle ma raison, mon mental, que mon corps va se manifester. Je ne suis plus capable de me détacher de ce que je vis, de prendre du recul. Je me sens vulnérable.

Au fond de moi, la peur de la maladie me donne l'illusion qu'elle me protège. Mais ce n'est qu'un leurre. Tout le monde connait l'adage "la peur n'évite pas le danger". Bien sûr, il ne faut pas, non plus, tomber dans l'extrême du "je-m'en-foutisme".

Et maintenant, que faire ?

Je prends conscience de cette peur de la maladie. L'acceptation est un premier pas vers la guérison. Je sais maintenant qu'elle ne doit pas contrôler ma vie. J'ai déjà vécu des expériences que j'appréhendais, qui me faisaient peur. Mais ces expériences, je les ai traversées et rien ne m'est arrivé. Je n'avais aucune raison de m'inquiéter. Ce que la peur m'a causé était bien plus important que le danger en lui-même.

J'ai les pleins pouvoirs sur ma vie. Je suis le seul capitaine de mon navire. Je suis capable d'être prudent et de prendre soin de moi, de me protéger sans m'inquiéter de ce qui pourrait, ou non, m'arriver.

Mieux me connaître pour savoir ce dont j’ai besoin

Inscrivez-vous pour recevoir des conseils utiles et faire votre propre diagnostic